Onlyfake, le danger des fausses ID contournant les KYC pour 15 $

Un nouveau service vient d’être découvert, qui exploite l’intelligence artificielle pour générer des faux documents d’identité extrêmement réalistes. Moyennant 15$ seulement, ce site produit de faux permis de conduire et passeports, que des fraudeurs et hackers utilisent ensuite pour tromper les contrôles d’identité (KYC) des plateformes d’échange crypto.

Les fausses identités générées par l’IA, passent facilement le KYC

Le nouveau service appelé OnlyFake prétend utiliser l’intelligence artificielle pour générer en quelques secondes des faux papiers d’identité ultra-réalistes. Ces faux documents permettent à leurs détenteurs de contourner facilement les contrôles d’identité (KYC) des plateformes d’échange crypto et autres fournisseurs de services financiers. Ils facilitent aussi grandement l’usurpation d’identité.

OnlyFake propose des faux permis de conduire et passeports de 26 pays, dont les États-Unis et plusieurs pays de l’Union Européenne, pour seulement 15 $ par pièce. Les paiements s’effectuent en crypto via le service de paiement commercial de Coinbase.

Selon le site 404 Media, ces faux papiers ont réussi à passer les contrôles KYC de plateformes majeures comme OKX

Comme mentionné dans le rapport de cointelegraph, une chaîne Telegram montre aussi que les utilisateurs parviennent à contourner d’autres exchanges tels que Kraken, Bybit, Bitget, Binance, Huobi ainsi que des services comme PayPal ou Revolut.

Ces documents d’emprunt facilitent les activités illicites des fraudeurs en leur permettant d’ouvrir des comptes sous de fausses identités. Ils peuvent ainsi opérer sur des plateformes d’échange ou des services financiers de manière anonyme, compliquant grandement leur traçabilité et les enquêtes à leur encontre.

Bien qu’OnlyFake prétende que ses faux papiers ne sont destinés qu’au cinéma, leur facilité d’accès est inquiétante pour le secteur crypto. 

Un service ultra-simple et dangereux pour le secteur crypto

Pour générer des faux papiers, il suffit à l’utilisateur de télécharger sa photo ou d’en sélectionner une au hasard dans une bibliothèque.

La chaîne Telegram associée montre des dizaines d’exemples bluffants de faux documents, présentés sur des fonds de cuisine ou de bureau, comme pour simuler une vérification d’identité en ligne.

Le service permet aussi de falsifier les métadonnées des images, telles que la géolocalisation ou l’appareil photo utilisé. De quoi tromper certains contrôles d’authenticité analysant ces données.

Avec OnlyFake, générer 100 faux papiers à la fois est possible grâce à une simple feuille de calcul Excel…. 

Pour rappel, la société de sécurité blockchain CertiK avait découvert en novembre 2022 un marché noir sur le darkweb. Des individus y vendaient leur identité pour seulement 8 $, acceptant d’apparaître dans des vérifications vidéo ou d’ouvrir des comptes bancaires sous de fausses identités… Pour lutter contre cette menace grandissante, les plateformes crypto vont devoir renforcer leurs contrôles et adopter de nouvelles méthodes de détection des fraudes.