FTX sacrifie 1,4 milliard de dollars chez Anthropic pour sauver son honneur

FTX demande l’approbation du tribunal des faillites américain pour vendre sa participation de 7,84% dans la startup d’intelligence artificielle Anthropic. La vente pourrait rapporter 1,4 milliard de dollars pour aider à rembourser les clients.

FTX demande l’autorisation de vendre sa participation dans Anthropic 

Actuellement en faillite, FTX cherche désespérément à récupérer des liquidités pour rembourser ses créanciers au plus vite. Dans cette optique, les administrateurs judiciaires nommés après la chute de la plateforme ont déposé le 3 février une requête auprès du tribunal des faillites du Delaware. Ils sollicitent l’autorisation de vendre intégralement la participation que FTX détient indirectement dans Anthropic, une startup spécialisée dans l’intelligence artificielle.

Cet investissement dans Anthropic avait été réalisé en avril 2022 par Alameda Research, la société sœur de FTX dirigée à l’époque par Sam Bankman-Fried. Alameda avait alors investi 530 millions $ pour une participation de 13,56% dans la startup.

Suite à une récente levée de fonds valorisant Anthropic à 18 milliards de dollars, cette participation plafonne aujourd’hui à 7,8% du capital de l’entreprise. Sa valeur est estimée à environ 1,4 milliard $. De quoi constituer une manne pour contribuer au remboursement des clients.

L’argent initialement investi par Alameda dans Anthropic proviendrait, selon plusieurs témoignages, directement des dépôts des clients sur la plateforme d’échange FTX.

FTX veut obtenir l’approbation avant la fin du mois 

FTX cherche à obtenir une approbation rapide de la justice, si possible dès l’audience du 22 février. La vente échelonnée de la participation au fil des levées de fonds d’Anthropic permettrait de maximiser les revenus.

Andrew Dietderich, l’administrateur judiciaire nommé pour superviser la restructuration de FTX, s’est récemment montré confiant sur la capacité de ces opérations à rembourser intégralement tous les clients et créanciers, sans passer par un redémarrage de la plateforme.

Cette décision de se désengager d’Anthropic s’inscrit dans la nouvelle stratégie du management de FTX visant à accélérer la cession des actifs afin de renflouer au plus vite les caisses et rembourser les utilisateurs lésés. Ce jeudi, une requête similaire a été déposée concernant une créance de 175 millions de dollars sur Genesis global capital.