L’Inde lutte contre la cybercriminalité Crypto avec un nouvel outil

Alors que la cryptomonnaie gagne du terrain en Inde, le défi posé par la montée de la cybercriminalité devient de plus en plus complexe. Face à cette réalité, le Ministère de l’Intérieur indien s’efforce de développer un outil innovant capable de détecter et de surveiller efficacement ces menaces croissantes.

L’Inde déploie l’Outil CIAT pour contrer la cybercriminalité liée aux cryptomonnaies

À mesure que le secteur de la cryptomonnaie continue de croître, des initiatives frauduleuses se multiplient pour tirer profit des utilisateurs. L’Inde, qui compte actuellement de nombreux utilisateurs de cryptomonnaies, se trouve confrontée à une montée en puissance de la cybercriminalité. Ainsi, le gouvernement cherche à redoubler d’efforts pour atténuer cette menace grandissante.

Selon un rapport publié par CNBC, le Ministère de l’Intérieur indien (MHA) est en train de développer un outil innovant baptisé « Outil de Renseignement et d’Analyse de la Cryptomonnaie », ou (CIAT). 

L’objectif principal de cet outil est de surveiller de près les adresses des portefeuilles de cryptomonnaies, notamment sur le darknet, et de signaler immédiatement les activités suspectes aux autorités compétentes.

Sous la direction de l’Indian Cyber Crime Coordination Centre, une division spécialisée du MHA, le CIAT ne se limite pas à la surveillance. Il compile également des enregistrements de transactions, incluant des horodatages, les plateformes d’échange utilisées, ainsi que les services impliqués. Cette compilation exhaustive permet de traquer efficacement les cybercriminels tout en garantissant une totale transparence dans le suivi des transactions.

La fraude crypto, monnaie courante en Inde ?

Comme mentionné ci-haut, la nécessité de mettre en place un tel outil est accentuée par la montée en flèche des escroqueries liées aux cryptomonnaies dans le pays.

Récemment, un ingénieur logiciel indien a été victime d’une arnaque crypto, perdant ainsi plus de 120 000 $. Cette escroquerie a débuté lorsqu’il a rencontré une femme en ligne qui l’a incité à investir dans une cryptomonnaie. Malheureusement, une fois les fonds déposés, il s’est avéré impossible de les retirer.

En juillet, les autorités ont procédé à l’arrestation de deux individus dans le cadre d’une prétendue escroquerie crypto en pair-à-pair (P2P) à Ujjain, en Inde. Au cours de cette opération, la police a confisqué de faux comptes bancaires, des cartes de guichet automatique falsifiées, ainsi que divers documents frauduleux. Les suspects semblaient avoir utilisé des identifiants contrefaits pour tromper les utilisateurs de la plateforme Binance P2P.

D’ailleurs, même un acteur de Bollywood fait actuellement l’objet d’une enquête pour son implication présumée dans un schéma de Ponzi qui a touché de nombreux investisseurs indiens. 

Pendant ce temps, la cryptomonnaie continue de gagner du terrain dans le pays. Un récent indice mondial de Chainalysis, a positionné le pays dans le rang des leaders mondial dans l’adoption des cryptomonnaies.