Bollywood et cryptomonnaie, Govinda accusé d’avoir promu un Ponzi !

L’acteur de renommée mondiale de Bollywood, Govinda, se retrouve au cœur d’une enquête liée à une présumée fraude crypto. Des allégations accusent l’acteur d’avoir activement promu un projet qui aurait réussi à récolter plus de 300 millions de dollars auprès d’investisseurs indiens.

L’acteur de renom, Govinda, au cœur d’une enquête crypto

L’acteur renommé de Bollywood, Govinda, se trouve actuellement sous les projecteurs, non pas pour sa carrière cinématographique, mais en raison de ses liens présumés avec la société Solar Techno Alliance

Selon des informations, cette entreprise a réussi à collecter plus de 320 millions de dollars auprès d’investisseurs en Inde, avant d’être reconnue comme une pyramide de Ponzi.

Le 7 août dernier, la police indienne a procédé à l’arrestation de plusieurs dirigeants de Solar Techno Alliance, les accusant d’avoir utilisé les fonds collectés auprès des investisseurs à leur guise.

Les autorités de l’Odisha Economic Offenses Wing (EOW) soupçonnent fortement que Govinda ait joué un rôle clé dans la promotion de ce schéma, notamment à travers ses publicités. 

Un rapport du Times of India, publié le 18 septembre, révèle que ces campagnes publicitaires ont connu un succès retentissant, attirant plus de 10 000 personnes de différentes villes en Inde à investir dans ce projet.

Cette affaire a eu des conséquences notables sur la réputation de Govinda, qui se retrouve aujourd’hui noyé sous un flot de rumeurs et de spéculations. 

Shashi Sinha, qui représente Govinda, prend la défense de son acteur en affirmant qu’il s’est contenté de faire son travail d’influenceur et qu’il n’était pas directement impliqué dans l’escroquerie. Cependant, le degré exact de son implication reste encore incertain.

La situation actuelle de Govinda survient à un moment où la prise de conscience du pouvoir des influenceurs s’étend à l’échelle mondiale, et de plus en plus de pays prennent des mesures pour réglementer leurs activités, en particulier dans le domaine financier. En France, par exemple, un système de certification a été mis en place pour les influenceurs qui promeuvent des produits financiers, visant ainsi à garantir leur compétence et leur responsabilité. L’Inde, qui demeure attentive aux évolutions du monde financier, ne va pas tarder à suivre cette tendance.