FTX perd 53 000$ par heure en frais de faillite !

L’effondrement de l’exchange crypto FTX continue de faire des ravages. Selon les derniers documents déposés auprès des tribunaux américains, FTX aurait dépensé pas moins de 118 millions $ en frais juridiques et de conseil entre août et octobre 2023. Soit, à raison de 1,3 million $ par jour, ou de 53 000$ dépensés toutes les heures.

FTX continue de brûler des millions en frais juridiques

La chute de la plateforme d’échange crypto FTX continue de laisser des séquelles. Rien qu’entre août et octobre, quatre grands cabinets juridiques et de conseil auraient facturé plus 100 millions $ à FTX pour leurs services, selon les derniers documents déposés auprès des tribunaux américains.

Cette somme astronomique a été engloutie en seulement trois mois, pour tenter de gérer la situation chaotique dans laquelle se trouve FTX depuis son dépôt de bilan. Soit, à raison de 1,3 million de dollars dépensés par jour, ou de 53 000$ toutes les heures.

L’addition la plus salée vient du cabinet de conseil Alvarez & Marsal, avec pas moins de 35,8 millions facturés sur la période. Viennent ensuite les fameux cabinets d’avocats Sullivan & Cromwell (31,8 millions) et AlixPartners (13,3 millions), connus pour leurs honoraires mirobolants.

À eux deux, ces mastodontes juridiques ont ponctionné plus de 67 millions $ des maigres finances encore disponibles de FTX. Difficile dans ces conditions d’espérer un redressement financier rapide.

Des dépenses juridiques stratosphériques

Ces montants faramineux commencent à intriguer la justice américaine. Certains créanciers anonymes de FTX affirment que le montant total des frais juridiques payés depuis l’ouverture de la procédure collective s’élèverait déjà à 350 millions $.

Dans un rapport du 5 décembre 2022, l’examinatrice des honoraires Katherine Stadler soulève de sérieuses inquiétudes. Elle pointe du doigt un personnel surchargé, une participation excessive à certaines réunions, ainsi que des lacunes techniques et procédurales dans le décompte des heures facturées.

L’hémorragie financière ne montre aucun signe de ralentissement pour FTX. Chaque jour qui passe est synonyme de nouvelles factures astronomiques venant alourdir le bilan déjà catastrophique de l’entreprise. Difficile dans ces conditions d’entrevoir une quelconque reprise positive des activités de l’échange crypto autrefois florissant.

La procédure promet donc d’être encore très longue et coûteuse. D’autant que le trou financier de FTX, estimé initialement à 8 milliards, pourrait en réalité atteindre les 32 milliards, selon de nouvelles révélations. De quoi mettre à rude épreuve les maigres actifs restants de la plateforme pour dédommager les créanciers floués.