Coinbase Kazakhstan: Blocage tandis que les autres CEX continuent

L’exchange de cryptomonnaies Coinbase a été bloqué au Kazakhstan. Les autorités du pays accusent Coinbase Kazakhstan d’offrir des services crypto sans autorisation légale préalable et en violation des lois du pays. Pendant ce temps, les CEX (Centralized Exchange) concurrents tels Binance et Bybit poursuivent leurs activités au Kazakhstan…

Blocage de Coinbase Kazakhstan sur l’ensemble du territoire

Les résidents du Kazakhstan ne peuvent plus accéder à Coinbase, le deuxième plus grand exchange de cryptomonnaies au monde.
En effet, le ministère de l’information de la République du Kazakhstan a annoncé le blocage de cette plateforme d’échange de crypto. Cette restriction fait suite à la demande du ministère du Développement numérique, de l’Innovation et de l’Industrie aérospatiale du pays. 

Le ministère de l’information a donné les raisons de ce blocage.
À l’en croire, Coinbase viole le paragraphe 5 de l’article 11 de la loi de la République du Kazakhstan sur les actifs numériques en République du Kazakhstan. Cette disposition légale stipule notamment que l’émission et la circulation d’actifs numériques non garantis ainsi que les activités d’échanges crypto au Kazakhstan ne sont autorisées qu’au Centre financier international d’Astana. Eh oui, Coinbase offre ces services en lien avec les crypto en dehors de ce centre. 

Coinbase n’est d’ailleurs pas la seule société technologique bloquée par les autorités kazakhstanes. Interactive Brokers et New York Mercantile Exchange (NYMEX) ont subi un sort similaire. 

Concurrents CEX de Coinbase avec une présence légale au Kazakhstan

Alors que Coinbase n’est plus accessible au Kazakhstan, ses principaux concurrents poursuivent pourtant leurs activités dans le pays !
En effet, plusieurs exchanges crypto disposent des licences légales pour opérer au Kazakhstan. Il s’agit entre autres de Binance, Bybit, CaspianEx, Biteeu, ATAIX ou encore Upbit. Les résidents du Kazakhstan n’auront donc pas un problème particulier d’accès à la cryptomonnaie.

On se rappelle d’ailleurs que Binance est un puissant allié des autorités du Kazakstan dans le déploiement de sa CBDC (Monnaie Digitale de Banque Centrale en français). En effet, la monnaie numérique de la banque centrale du Kazakhstan est intégrée sur la BNB Chain c’est à dire le réseau blockchain géré par Binance.

Conclusion

Le Kazakshtan est connu notamment comme une terre propice au mining des cryptomonnaies.
Après l’interdiction du minage en Chine, le pays a été un refuge pour plusieurs mineurs. Jusqu’à 18 % du hashrate du Bitcoin est fourni par les mineurs du Kazakhstan, juste après les États-Unis. Cependant, le pays est en train de perdre sa réputation pro-mining crypto et tous les avantages y afférents. En raison des charges fiscales excessives, plusieurs sociétés de mining crypto ont dû fuir le pays. Gare donc à faire fuir également les exchanges crypto.

Toutefois, situé entre la Chine et la Russie, cet état possède un positionnement géographiquement intéressant notamment pour les entreprises qui souhaitent échapper aux interdictions en place au pays du soleil levant. Pensez-vous que le Kazakhstan a du potentiel dans l’avenir de l’industrie mondiale de la blockchain ?