L’approbation des ETF Ethereum spot annoncée pour cet été par la SEC

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis envisage d’approuver les ETF Ethereum spot au cours de l’été, selon son président Gary Gensler. Cette annonce intervient alors que les candidats à l’ETF attendent une décision sur leurs formulaires d’enregistrement S-1, après l’autorisation récente de leurs formulaires 19b-4. Si cette approbation se concrétise, elle marquera une étape significative pour l’adoption institutionnelle d’Ethereum.

Un processus d’approbation en douceur malgré des réserves

Lors de son témoignage devant la commission sénatoriale des crédits, Gary Gensler, président de la SEC, a exprimé un optimisme prudent quant à l’approbation des ETF Ethereum spot. Selon lui, le processus se déroule sans heurts. Pourtant, il a tenu à souligner l’importance pour chaque émetteur de fournir les informations requises dans sa déclaration d’enregistrement avant que l’ETF puisse être autorisé.

Bien que pressé par les sénateurs de fixer une date d’approbation, Gensler est resté évasif, préférant mettre l’accent sur les réserves de la SEC concernant la conformité réglementaire du secteur crypto. Toutefois, il a laissé entendre que l’approbation était en bonne voie et devrait intervenir dans un avenir proche.

Les candidats émetteurs s’affairent actuellement à peaufiner leurs formulaires d’enregistrement S-1, ultime étape avant le feu vert final de la SEC. Nate Geraci, expert reconnu des ETF, se veut rassurant, estimant que les modifications à apporter à ces formulaires devraient être mineures. Ce là veut dire que l’autorisation des formulaires 19b-4 le 23 mai dernier a considérablement aplani le terrain, ouvrant la voie à une approbation dans des délais relativement courts.

Cependant, Gensler n’entend pas transiger sur les exigences de transparence et de divulgation. Il pointe du doigt la tendance générale du secteur crypto à se soustraire au régime réglementaire en vigueur.

 « C’est un domaine qui, à l’heure actuelle, ne sert pas l’intérêt du public », a-t-il affirmé, soulignant la nécessité pour les acteurs de l’industrie de se conformer aux règles établies afin de protéger les investisseurs.

Gensler dénonce les dérives du secteur, mais reste ouvert à l’innovation réglementée

Le président de la SEC a exprimé de vives inquiétudes quant à la pratique généralisée de la co-mixité des activités financières au sein des plateformes d’échange cryptos. Gensler a pointé du doigt le cas emblématique de FTX, dont l’effondrement spectaculaire a révélé l’ampleur des dérives en termes de gouvernance et de gestion des actifs. 

Selon lui, ces pratiques douteuses sont malheureusement monnaie courante chez de nombreux acteurs du secteur, soulignant la nécessité d’un encadrement réglementaire renforcé.Cependant, malgré ces mises en garde, l’examen approfondi mené par Gensler et son équipe n’a pas entravé la progression des produits ETF adossés aux cryptos dans le processus d’approbation. 

L’arrivée prochaine des ETF Ethereum spot sur le marché marquera une étape décisive dans l’adoption institutionnelle de la deuxième crypto en termes de capitalisation boursière. Ces instruments financiers réglementés offriront aux investisseurs professionnels une exposition directe à l’Ethereum, tout en bénéficiant des garanties et de la surveillance des autorités compétentes.

Si l’approbation des ETF Ethereum spot par la SEC se concrétise cet été comme prévu, elle constituera indéniablement un tournant majeur pour la finance décentralisée. Cette décision témoignera d’une reconnaissance croissante du potentiel et de la maturité de cette technologie innovante par les régulateurs.