Visa se désolidarise de FTX

Les ennuis que traverse FTX sont loin d’être terminés. Après avoir perdu ses actifs du fait de la mauvaise gestion et d’un hack, l’exchange perd maintenant ses partenaires. Le géant de paiement Visa a annoncé la résiliation de son contrat avec FTX. Les deux sociétés prévoyaient de mettre en place une carte de débit devant faciliter le paiement en crypto dans une quarantaine de pays.

Pas de carte Visa-FTX

La société de paiement Visa a annoncé sans surprise la résiliation de son contrat de lancement d’une carte crypto avec FTX. Par ailleurs, le géant américain annonce la suppression de la carte de débit Visa-FTX déjà opérationnelle aux Etats Unis.

Cette mesure est consécutive à la situation économique que traverse FTX. En effet, l’exchange est au bout du gouffre après qu’une histoire de mauvaise gestion des actifs de ses utilisateurs ait entraîné la chute de son capital.

Par ailleurs, l’exchange a été victime d’un «  » » »hack » » » » ayant couté plus de 375 millions de dollars. De ce fait, les retraits sont gelés et les utilisateurs de la plateforme ne savent plus à quel saint se vouer. Une situation pénible que suit de très près Visa, le partenaire de FTX.

La situation avec FTX est malheureuse et nous suivons de près l’évolution de la situation. Nous avons résilié nos accords mondiaux avec FTX et leur programme de cartes de débit aux États-Unis est en cours de suppression par leur émetteur.

Un porte-parole de Visa à Reuters

Le partenariat entre Visa et FTX avait été annoncé en grande pompe en octobre dernier.

Il devait notamment permettre aux deux sociétés de lancer une carte de débit. Grâce à cette carte, les clients de FTX dans 40 Pays d’Amérique Latine, d’Asie et d’Europe devraient effectuer des achats grâce à leurs cryptomonnaies.

Pas d’inquiétudes pour Mastercard, le concurrent de Visa

La résiliation du contrat avec FTX retarde un peu plus l’entrée de Visa dans l’écosystème crypto. Ce n’est pas le cas de son concurrent Mastercard qui devrait garder une longueur d’avance.

Comme son concurrent, la société de paiement Mastercard envisage de lancer une carte crypto. Le géant américain s’était plutôt associé à Binance et EurocoinPay, deux exchanges crypto qui affichent une santé économique robuste.

En effet, dans le sillage de l’effondrement de FTX, Binance a communiqué ses avoirs pour rassurer ses utilisateurs. Dans un communiqué, l’échange dit détenir 475 000 Bitcoin, 4,8 millions Ethereum, 58 millions BNB, 17,6 milliards de stablecoins USDT, 21,7 milliards de jetons BUSD et 601 millions de USDC. Au total, les fonds de Binance dévoilés dans ce communiqué dépassent les 70 milliards de dollars.

La rupture du partenariat Visa-FTX révèle que les ennuis de l’exchange pourraient être irréversibles. La leçon importante à tirer de la chute FTX est qu’il ne faut pas garder ses actifs sur un exchange centralisé. La meilleure solution reste d’utiliser un Ledger.