Shiba Inu, le fondateur du SHIB disparaît subitement des radars !

Le fondateur de Shiba Inu, connu seulement sous le pseudonyme de Ryoshi, intrigue depuis le lancement du projet SHIB en 2020. Récemment, des mouvements sur ses wallets crypto laissent penser qu’il cherche encore à brouiller les pistes.

Des analyses pointant vers l’identité du fondateur de Shiba Inu

La plateforme Bubblemaps a récemment publié une analyse détaillée de wallets SHIB supposément détenus par Ryoshi. D’après leur étude, ces portefeuilles crypto pourraient contrôler plus de 10 % de tous les tokens SHIB en circulation.

Cette analyse et l’identification de ces portefeuilles représentent une menace pour l’anonymat auquel le fondateur de Shiba Inu tient tant. Il aurait rapidement réagi à l’article de Bubblemaps en envoyant un message critiquant le manque de respect pour sa vie privée.

Dans la foulée de ce message, deux des principaux wallets étudiés par Bubblemaps ont été entièrement vidés par leur détenteur. Les quelque 10 % de l’offre en SHIB qu’ils contenaient auraient été déplacés vers pas moins de 20 nouveaux portefeuilles.

Selon Bubblemaps, ce mouvement soudain est clairement une tentative de « dé-clusterisation » de la part du fondateur de Shiba Inu. En divisant ainsi ses fonds de façon complexe, il espère brouiller les pistes et rendre plus difficile tout suivi de ses avoirs.

Un anonymat revendiqué depuis le début

Bien que le fondateur de Shiba Inu n’ait pas officiellement confirmé être à l’origine de ces transferts de fonds, son désir présumé d’anonymat correspond tout à fait à ce que l’on sait de lui. Depuis la création de SHIB en 2020, il communique très peu publiquement, et toujours de manière énigmatique. 

L’anonymat permis par les actifs cryptos semble primordial aux yeux du fondateur. En réorganisant ses fonds suite à l’article de Bubblemaps, Ryoshi montre sa farouche détermination à ne pas révéler son identité réelle.

Grâce aux cryptomonnaies, il dispose de leviers importants pour continuer à semer le trouble sur ses traces en ligne. Malgré le travail des analystes, Ryoshi a prouvé qu’il peut user de subterfuges complexes pour déjouer les tentatives de percer le mystère entourant les origines de Shiba Inu et l’identité de son créateur.

Le feuilleton Ryoshi continue de passionner la communauté Shiba Inu. Ce fondateur anonyme vient de montrer une nouvelle fois sa détermination à préserver son anonymat, essentiel à ses yeux depuis les débuts. Ses méthodes semblent jusque-là payantes, mais les analystes ne baissent pas pour autant les bras dans leur quête de vérité.