Remboursement FTX, la bataille du dollar contre le Bitcoin

L’affaire FTX connaît un nouveau rebondissement. Les créanciers de la défunte plateforme d’échange de cryptomonnaies devront bientôt se prononcer sur la nature de leur remboursement : en espèces ou en crypto.

Les créanciers FTX face à un choix, entre remboursement en crypto ou en espèces

Ce mardi 25 juin, le juge John Dorsey du tribunal des faillites du Delaware a donné son feu vert à FTX pour organiser un vote auprès de ses créanciers. L’enjeu est de taille : choisir entre un remboursement en dollars ou en crypto. Cette consultation, qui se clôturera le 16 août, vise à recueillir l’avis d’un plus grand nombre de clients, jusqu’ici peu impliqués dans les négociations.

Le plan actuel de liquidation, proposé en mai, prévoit un remboursement en espèces basé sur la valeur des actifs au moment de la faillite de FTX en novembre 2022. Il promet un rendement de 118 % pour 98 % des créanciers ayant des réclamations inférieures à 50 000 $. Cependant, ce scénario ne fait pas l’unanimité.

La donne a considérablement changé depuis. La capitalisation boursière du marché crypto a bondi de 165 %, laissant entrevoir la possibilité d’un remboursement plus avantageux en crypto. Le Bitcoin, par exemple, a vu sa valeur grimper de 265 % depuis la chute de FTX, passant de 16 900$ à plus de 61 000$.

Les défis juridiques et fiscaux du remboursement

Malgré l’enthousiasme de certains créanciers pour un remboursement en crypto, les avocats de FTX ont soulevé plusieurs obstacles. Ils rappellent que les lois sur la faillite imposent d’évaluer les réclamations au moment du dépôt de bilan, ce qui favoriserait le plan de remboursement en espèces.

De plus, un remboursement en dollars présenterait l’avantage d’éviter aux créanciers l’épineuse question de l’impôt sur les plus-values. Les avocats estiment également qu’un tel plan serait plus facile à mettre en œuvre.

Signalons que même si les créanciers votent majoritairement pour un remboursement en crypto, le tribunal n’est pas tenu de suivre cette décision.

Les créanciers ont jusqu’au 16 août pour exprimer leur préférence. Le juge Dorsey rendra sa décision finale le 7 octobre, ouvrant potentiellement la voie à la mise en œuvre du plan de remboursement dès le 31 octobre.

Alors que l’ancien PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, purge une peine de 25 ans de prison pour fraude, les créanciers attendent avec impatience de tourner la page de ce scandale qui a ébranlé l’univers crypto.