Le Bitcoin plonge sous les 57 000$, que se passe-t-il ?

Le prix du Bitcoin a chuté en dessous de 57 000$ mercredi matin, entraînant des liquidations massives sur les marchés crypto. Plusieurs facteurs expliquent cette correction, notamment des mouvements importants de Grayscale et l’attente de la décision de la Fed sur les taux d’intérêt.

Grayscale envoie 245 millions $ de Bitcoin à Coinbase

Le marché crypto a subi une correction significative entre mardi soir et mercredi matin, le prix du Bitcoin chutant de plus de 7% en l’espace de 24 heures. Parmi les facteurs ayant contribué à cette baisse, on note d’importants mouvements de fonds opérés par Grayscale, un des plus grands gestionnaires d’actifs numériques.

D’après les données de la plateforme Arkham, spécialisée dans la « désanonymisation » des transactions crypto, Grayscale a transféré environ 245 millions $ en Bitcoin vers des adresses liées à Coinbase, suscitant des inquiétudes quant à une potentielle vente massive sur le marché. Ces transferts ont été réalisés par tranches de 42,84 millions de dollars

Arkham a également identifié des dépôts conséquents d’altcoins tels qu’Ethereum, Avalanche et Polygon.

Parallèlement, Whale Alert, un service de suivi des transactions des « baleines », a repéré d’autres transferts importants, allant de 25 à 80 millions de dollars, vers des portefeuilles appartenant à Coinbase. Ces déchargements massifs de cryptomonnaies ont coïncidé avec une correction brutale du marché.

Les données de Coinglass, révèlent que plus de 316 millions de dollars de positions, principalement acheteuses sur le Bitcoin, ont été liquidées en l’espace de 24 heures. La majorité de ces liquidations concernaient des traders ayant tenté de prendre des positions longues sur le Bitcoin pendant la chute des cours.

Plusieurs autres raisons expliquent la chute du cours du Bitcoin sous 57 000$

Le cours du Bitcoin a atteint son niveau le plus bas depuis fin février, chutant à 56 556 $ mercredi matin. Cette baisse a entraîné une rupture du support précédemment stable vers les 60 000 $. 

Si les mouvements de fonds des grandes institutions comme Grayscale ont joué un rôle dans cette correction, l’anticipation de la réunion du FOMC (Comité fédéral de l’open market) pèse également sur le marché crypto. En effet, le Bitcoin est devenu plus sensible aux signaux macroéconomiques et subit la pression d’un environnement stagnationniste ainsi que des tensions géopolitiques.

Le ralentissement de la croissance économique et la persistance de l’inflation ont considérablement réduit les attentes du marché quant à une baisse des taux d’intérêt par la Réserve fédérale..

Par ailleurs, après un rallye exceptionnel depuis le début de l’année, plusieurs analystes estiment qu’une phase de correction cyclique est logique. Des indicateurs techniques tels que le RSI (Relative Strength Index) suggéraient une correction imminente. 

En somme, la correction actuelle du marché crypto résulte d’une combinaison de facteurs, notamment les mouvements de fonds importants opérés par de grands acteurs comme Grayscale, l’incertitude macroéconomique liée à la réunion de la Fed et une phase naturelle de prise de bénéfices après un rallye soutenu. Bien que significative, cette correction reste pour l’instant moins prononcée que lors des précédents marchés haussiers du Bitcoin.