Pourquoi les actions minières Bitcoin chutent malgré la hausse du prix ?

Alors que le Bitcoin vient de renouer avec ses plus hauts historiques, dépassant brièvement les 64 000$, les actions minières Bitcoin accusent un repli spectaculaire depuis quelques jours. En effet, la valeur des actions des principales sociétés du secteur comme Marathon Digital Holdings et Riot Platforms se sont effondrées, perdant plus de 30 %.

Une baisse inattendue pour les actions d’entreprise de minage de BTC

Le prix du Bitcoin a dépassé les 60 K$ cette semaine, grimpant à son plus haut niveau depuis novembre 2021. Pourtant, dans le même temps, les actions minières des principales société comme Marathon Digital Holdings et Riot Platforms se sont effondrées, chutant respectivement de 18,5 % et 21,9 % au cours des trois derniers jours de bourse. D’autres acteurs comme CleanSpark et TeraWulf ont également souffert de ce retournement brutal, lâchant jusqu’à 27,5 % et 25,4 %.

Actions minières Bitcoin, pourquoi les actions minières Bitcoin chutent malgré la hausse du prix ?

Marathon Digital Holdings Stock (NASDAQ-MARA), charte graphique en journalier du cours à la clôture au 1er March 2024,

Coinpri
Marathon Digital Holdings Stock (NASDAQ-MARA), charte graphique en journalier du cours à la clôture au 1er March 2024
Actions minières Bitcoin, pourquoi les actions minières Bitcoin chutent malgré la hausse du prix ?

Riot Platforms Stock (NASDAQ-RIOT), charte graphique en journalier du cours à la clôture au 1er March 2024,

Coinpri
Riot Platforms Stock (NASDAQ-RIOT), charte graphique en journalier du cours à la clôture au 1er March 2024

Cette divergence spectaculaire s’explique par plusieurs facteurs. D’abord, la réduction de moitié du revenu des mineurs Bitcoin, prévue pour avril 2024, inquiète. Cet événement va diviser par deux les récompenses des mineurs, les faisant passer de 6,25 à 3,125 BTC de récompense par bloc miné.

Si certains craignent un impact sur la rentabilité, d’autres comme Mitchell Askew, analyste chez Blockware Solutions, estiment que les mineurs les plus compétitifs s’en sortiront.
Cependant, des experts comme Jaran Mellerud de Hashlabs Mining pronostiquent la fermeture de nombreux petits mineurs, offshore notamment. 

A contrario, la hausse fulgurante du cours de MicroStrategy constraste ce tableau. Ces derniers jours le montrent, l’action MSTR a explosé de plus de 50 % en une semaine au NASDAQ en clôturant à 1 079 USD le 1er mars. L’attrait des investisseurs est donc à ce jour davantage dans la valeur refuge que représente BTC plutôt que dans le moyen de l’obtenir. Cela va-t-il évoluer ces prochains mois ?

Les actions minières Bitcoin face à un repli passager porteur d’opportunités ?

Malgré ces défis et l’appréhension liée au Halving, Mitchell Askew considère ce repli comme temporaire. Selon lui, il serait même porteur d’opportunités pour les investisseurs, qui peuvent acquérir des actions minières à bas prix en profitant de la volatilité du secteur.

À long terme, la demande de Bitcoin devrait poursuivre sa croissance exponentielle, entraînant l’industrie minière dans son sillage. Surtout si son adoption comme moyen de paiement s’accélère. L’adoption exceptionnelle des récents ETF Bitcoin approuvés par la SEC depuis janvier 2024 en est témoin.

Les mineurs sont confrontés à des vents puissants. Outre la réduction de moitié qui amputera leurs marges, la concurrence croissante des ETF Bitcoin captant l’essentiel des nouveaux capitaux constitue une menace en termes d’attractivité pour cette activité, à court terme. D’ailleurs, il a été démontré que les ETF Bitcoin demandent maintenant plus de bitcoins que ce que les mineurs produisent. Il paraît qu’il faut vendre des pelles pendant la ruée vers l’or, que vont nous révéler ces prochains mois ?