C’est quoi une DApp (application décentralisée) ?

L’acronyme DApp est synonyme de « Decentralized Application », ou « application décentralisée » en français. Alors que ce terme fait sensation dans l’univers crypto, ne le confondez pas avec DAPP, une entité focalisée sur la détection de l’amiante dans les bâtiments. Oublions les questions d’amiante et d’autres matériaux, et plongeons dans ce nouveau Crypto Dico, où nous explorons en détail le monde fascinant des DApps et tout ce qui l’entoure.

C’est quoi la définition d’une DApp en bref

Une DApp, ou Application Décentralisée, fonctionne sur une blockchain, remplaçant ainsi les serveurs centralisés traditionnels par un back-end réparti sur un réseau distribué, appelé on-chain. Le code de ces applications est donc intégralement exécuté sur la Blockchain.

En ce qui concerne le front-end, c’est généralement ce à quoi les utilisateurs sont habitués, fonctionnant souvent off-chain via leur navigateur internet. Il est important de noter que bien que la technologie blockchain offre la possibilité d’une décentralisation complète, toutes les DApps ne sont pas entièrement décentralisées. En effet, la conception et la configuration d’un smart contract dépendent du choix du développeur, ce qui signifie qu’une entité unique peut potentiellement contrôler l’application.

Histoire derrière les DApps 

L’émergence de la technologie blockchain a insufflé une nouvelle énergie aux cryptomonnaies en introduisant les applications décentralisées dans les divers réseaux.

Ces DApps, créées pour un vaste éventail de fonctions, allant des jeux aux services financiers, des assurances aux collections d’œuvres d’art numériques, ont commencé à écrire leur propre chapitre dès 2013, lorsque Vitalik Buterin et son équipe ont proposé la création d’Ethereum.

En opposition à Bitcoin, Ethereum se distingue en tant que blockchain « Turing complète« , ce qui permet à sa plateforme de supporter l’exécution et la programmation de smart contract (ou contrat intelligent). Bien que l’idée des contrats intelligents ait pris racine dans les années 1990 grâce à Nick Szabo, leur véritable essor s’est produit après le déploiement d’Ethereum et de l’ETH en 2015.

À l’heure actuelle, une multitude éblouissante de DApps s’épanouissent sur différentes blockchains, couvrant un large éventail de domaines, incluant les services financiers et les NFT.

Les DApps, Une réponse à la centralisation !

Les DApps émergent en réponse à la prédominance des réseaux centralisés web 2.0. Pour se démarquer, elles reposent sur des caractéristiques fondamentales : le code en accès libre (Open Source) et un registre public transparent.

Alors que le web 2.0 exploitait les données personnelles, le web 3.0 redonne aux utilisateurs le contrôle sur leurs données tout en introduisant de nouvelles formes de créations et de partage de valeur.

Bien qu’Ethereum (ETH) attire une part significative des développeurs de DApps, d’autres protocoles compatibles avec ses contrats offrent également un environnement propice au déploiement de ces applications.

Le modèle économique des DApps repose sur des monnaies (des tokens) spécifiques à chaque application, facilitant l’acquisition et l’échange de valeur au sein de l’écosystème décentralisé.

En résumé, voici les Attributs Clés des DApps :

  • Open Source.
  • Registre distribué
  • Modèles économiques propres
  • Développement sur différents protocoles

Comment fonctionnent les DApps ?

Contrairement aux applications traditionnelles qui dépendent de serveurs centralisés pour valider les opérations, les DApps tirent parti de serveurs décentralisés et de l’architecture peer to peer, ce qui a un impact sur la sécurité, la flexibilité et la vitesse.

L’essence même des applications décentralisées réside dans les contrats intelligents, qui sont déployés sur la blockchain pour exécuter une variété d’action. Une fois activés, ces contrats deviennent autonomes, fonctionnant sans nécessiter d’intervention externe.

Plusieurs smart contracts collaborent afin d’assurer le bon fonctionnement de la DApp dans sa globalité. Il est crucial de souligner que beaucoup de personnes ont tendance à confondre les DApps avec de simples smart contracts, alors que ces applications décentralisées offrent un niveau de complexité bien plus élevé.

Comment profiter des fonctionnalités d’une DApp ?

Les utilisateurs doivent se rendre vers l’interface utilisateur pour accéder aux DApps et interagir avec les contrats intelligents. Cette interface est généralement mise en place sur un site (généralement centralisé) ou même au sein d’une application mobile dédiée.

Cela crée une passerelle entre le contrat et le logiciel utilisé par les utilisateurs. Par exemple, sur Ethereum, une DApp mettra à disposition une interface sur un site pour qu’un portefeuille tels que Metamask puissent comprendre quelles actions peuvent être entreprises avec le programme.

L’accès aux fonctionnalités d’une DApp peut parfois nécessiter l’utilisation d’un jeton principal. Ce type de jetons sert généralement à faciliter les transactions au sein de l’application. Il faudra néanmoins souvent de l’ETH, ou la crypto native de la blockchain pour profiter de celle-ci. 

C’est quoi un Dapp Browser ?

Un DApp Browser sert de point d’entrée vers l’écosystème décentralisé, agissant comme un équivalent de navigateur web3 aux navigateurs traditionnels comme Firefox, Internet Explorer ou Google Chrome

Ce type de navigateur est crucial pour interagir avec une variété d’applications blockchain, allant de la Finance Décentralisées (DeFi) aux applications Web3 plus générales. 

À l’instar de Firefox et Chrome qui facilite l’accès à des sites classiques, de multiples options de DApp Browsers sont disponibles et certains sont même intégrés dans des portefeuilles de cryptomonnaie comme Trust Wallet. Ces navigateurs sont spécialement conçus pour garantir une interaction sécurisée entre l’utilisateur et les DApps, tout en offrant une expérience intuitive.

Qu’est-ce que DappRadar ? 

Naviguer dans l’océan des DApps sur différentes blockchains peut être un véritable défi. C’est là que la plateforme d’analyse DappRadar entre en jeu !

Lancée en 2018 par Skirmantas Januškas, DappRadar s’est hissé en tant que leader de l’analyse de données pour les dApps. Grâce à son tableau de bord, il est possible de surveiller le volume, les transactions et les utilisateurs d’une application

La plateforme fonctionne comme un carrefour entre protocoles, développeurs et utilisateurs, suivant de près de nombreuses dApps sur différentes blockchains, notamment Ethereum, BNB Chain, TRON, Polygon et Solana.

Dans le but de décentraliser sa gouvernance, DappRadar a introduit le jeton RADAR le 25 novembre 2021. 

Le RADAR offre une multitude d’options aux détenteurs, des données avancées et des récompenses pour contributions et curation sur la plateforme. De plus, les détenteurs peuvent participer au processus décisionnel concernant le développement futur de la plateforme.

D’après CoinMarketCap, au moment de la rédaction de cet article, le prix de RADAR est de 0,005975 USD, avec un volume de trading sur 24 heures atteignant 49 316,11 USD. En ce moment, il occupe la 3364ᵉ place en termes de classement, avec une capitalisation de 3,44 millions de dollars.

Vous pouvez acheter le RADAR sur des plateformes telles que OKX, CoinW, MEXC et Gate.io.

Comment créer une Dapp ?

Vous avez envie d’aller plus loin et de créer vos propres DApps ? Avant de vous lancer dans cette aventure captivante, laissez-moi vous guider à travers quelques points essentiels.

En réalité, la construction d’une application décentralisée nécessite divers matériaux et compétences en développement web. Tenez compte du fait que la pile technologique nécessaire à la création d’une DApp peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs clés :

  • La blockchain que vous utiliserez
  • Les plateformes sur lesquelles votre DApp sera accessible (mobile/web)
  • Les fonctionnalités spécifiques que votre DApp offrira

Le processus de création lui-même se déroule en plusieurs étapes essentielles, chacune contribuant à donner vie à votre vision. Tout commence avec la rédaction du contrat intelligent, le cœur du code qui gouvernera votre DApp. Une fois créé, ce contrat doit passer des tests minutieux sur une blockchain test, afin de s’assurer de son bon fonctionnement.

Parallèlement, une interface utilisateur conviviale est conçue pour offrir une expérience transparente et agréable aux utilisateurs.

Avantages des DApps

Contrairement aux applications centralisées, les Dapps offrent plusieurs avantages : 

  • Transparence Renforcée ;
  • Nouveaux Modèles Économiques ;
  • Résistance à la Censure : même un état ne peut en principe pas faire tomber le réseau sur lequel celle-ci repose.  ;
  • Diversité des cas d’utilisation : de la finance décentralisée aux jeux Play-to-Earn en passant par les places de marché décentralisées, les DApps repoussent les limites de la créativité ;
  • Réduction des Coûts : les frais associés aux DApps sont généralement minimes et servent à récompenser les validateurs du réseau. Cela peut permettre des économies substantielles, en particulier dans les secteurs où les intermédiaires sont coûteux.
  • Contrôle Total : les DApps redonnent le contrôle au propriétaire des données.

Inconvénients des Dapps

Cependant, les DApps ne sont pas sans risques ni défis :

  • Gestion des données et des cryptomonnaies : la décentralisation transfère la responsabilité de la gestion et de l’état des données et des actifs aux utilisateurs, nécessitant une vigilance accrue ;
  • Lenteur occasionnelle : les DApps peuvent être plus lentes lorsque le réseau est congestionné, ce qui peut affecter leur performance et donc l’expérience de l’utilisateur ;
  • Sécurité : les smart contracts publics peuvent introduire des vulnérabilités potentielles, exigeant une sécurité informatique rigoureuse ;
  • Éducation et sensibilisation : les utilisateurs doivent comprendre le fonctionnement des DApps pour éviter les erreurs coûteuses ;
  • Interface utilisateur moins conviviale : les interfaces utilisateur des DApps ne sont généralement pas aussi conviviales que celles des applications centralisées, ce qui peut décourager certains utilisateurs.

Conclusion

L’essor croissant de l’utilisation des DApps dans divers secteurs tels que les réseaux sociaux, la finance et le stockage de données atteste clairement de leur pertinence dans l’ère numérique actuelle.

À mesure que la technologie blockchain continue son évolution, il est probable que les DApps évolueront, devenant ainsi plus conviviales et adaptables, apportant des solutions innovantes pour une gamme variée de produits crypto.