Poloniex confirme l’identité des hackers et lance une enquête internationale

Environ dix jours après le piratage qui a coûté à Poloniex la somme de 120 millions $, la plateforme affirme avoir identifié les responsables et prend des mesures audacieuses en utilisant la technologie blockchain pour envoyer des avertissements aux adresses des pirates. Ces derniers sont sommés de restituer les fonds volés d’ici le 25 novembre, sous peine de poursuites judiciaires dans plusieurs pays. 

Poloniex identifie ses Hackers et offre une récompense alléchante !

Après que l’offre initiale de 5 % n’a pas eu l’effet escompté, Justin Sun, en tant qu’acteur clé de Poloniex, adopte une posture plus ferme envers les hackers qui ont dérobé 120 millions $ sur la plateforme. 

L’article de la société de sécurité et d’analyse blockchain PeckShield, publié le samedi 18 septembre, indique des progrès significatifs dans la traque des fonds volés. Poloniex aurait identifié officiellement les hackers. 

Justin Sun a envoyé des messages blockchain sur le réseau Ethereum aux adresses des pirates, initiant une série de transactions contenant un avertissement dans plusieurs langues. Ces messages confirment l’identité des pirates et offrent la récompense de 10 millions $ pour une restitution avant le 25 novembre.

Les portefeuilles de Sun ont généré seize transactions, chacune d’une valeur de 0,10 $ en Ethereum, contenant le même message dans plusieurs langues.

Des mesures drastiques sont déjà prises contre les voleurs !

D’après les messages Blockchain de Sun, Poloniex a pris des mesures drastiques en engageant les forces de l’ordre de la Chine, de la Russie et des États-Unis pour poursuivre judiciairement les hackers si les fonds ne sont pas restitués volontairement avant cette date initiale. Les fonds volés ont été identifiés, marqués et rendus inutilisables. Tout individu recevant ces actifs serait confronté au gel de ses comptes financiers.

Le piratage de Poloniex a eu lieu le 10 novembre, résultant de la compromission du hot wallet de la bourse. Les pertes s’élèvent à 120 millions $, impliquant des cryptos telles qu’Ethereum (ETH), Tron (TRX) et Bitcoin (BTC). 

Signalons que le 80 % des actifs volés étaient représentés par ces trois cryptos, avec des pertes supplémentaires incluant 3,1 millions de XRP et 577 milliards de Shiba Inu (SHIB). Poloniex a rassuré les utilisateurs en promettant de couvrir les pertes et en suspendant temporairement les retraits pour enquêter et renforcer la sécurité.

En considération de toutes les initiatives engagées par Poloniex, pensez-vous qu’elles conduiront à des restitutions volontaires de la part des pirates ? Suivons de près le développement de cette affaire pour évaluer son dénouement. Et comme d’habitude, préférez un cold wallet, comme celui de D’CENT à un hot wallet !