Un trader dépouillé de 68 M$ en BTC par empoisonnement d’adresse

Un trader anonyme a perdu 68 millions de dollars en bitcoins enveloppés (WBTC) en une seule transaction suite à une escroquerie par empoisonnement d’adresse, une attaque visant à exploiter l’inattention des traders lors de leurs transactions.

Un trader perd 97 % de ses avoirs en bitcoins dans une escroquerie à l’empoisonnement d’adresse

D’après les informations de la société de cybersécurité Cyvers, le portefeuille du trader anonyme, identifié sous le pseudonyme « 0x1E« , a été vidé de plus de 97 % de ses actifs totaux, représentant une valeur de plus de 67,8 millions $ en bitcoins enveloppés (WBTC). 

L’empoisonnement d’adresse, également connu sous le nom d’usurpation d’adresse, une technique de fraude de plus en plus répandue dans l’univers crypto. Ce genre d’escroquerie vise à inciter les victimes à transférer leurs cryptos vers des adresses frauduleuses sous le contrôle des escrocs. Cette technique tire profit de la précipitation et du manque de vigilance des traders, particulièrement lors de transactions d’envergure.

Suite à ce piratage, le portefeuille de la victime ne contenait plus que l’équivalent de 13,56$ en Ether (ETH). Malheureusement, ce cas est loin d’être isolé. En octobre 2023, un cybercriminel avait déjà dérobé pour 1,2 million de dollars de jetons ARB en employant cette même méthode.

DCent, hardware wallet, Wallet DCent, Coinpri, Reduction DCENT, Promo DCent wallet, hardware crypto wallet, sécurité crypto, promo, hack, scam, se protéger crypto, drain

Les escroqueries crypto en baisse malgré le récent incident

Bien que le secteur des cryptomonnaies continue d’être entaché par des fraudes de grande ampleur, comme l’affaire ZKasino en avril où les investisseurs ont perdu 33 millions de dollars, une tendance positive se dessine. Selon les données de CertiK, en avril 2024, seulement 25,7 millions de dollars ont été perdus à cause d’escroqueries et de piratages, soit le niveau mensuel le plus bas enregistré depuis 2021.

Cette diminution de 141 % par rapport au mois de mars s’explique essentiellement par une baisse des attaques via compromission de clés privées. Seules 3 attaques de ce type ont été recensées en avril, contre 11 en mars. Les initiatives de sécurisation et de sensibilisation des acteurs de l’industrie crypto semblent donc produire des résultats encourageants.

Néanmoins, le préjudice de 68 millions de dollars subi par ce trader anonyme rappelle que la prudence reste plus que jamais de mise. En dépit des avancées obtenues, le secteur crypto demeure un terrain de chasse privilégié pour les pirates. Ainsi, chaque utilisateur se doit non seulement de redoubler de vigilance pour sécuriser ses cryptos contre ces arnaques en constante évolution, mais aussi de s’équiper d’un portefeuille adéquat. Dans cette optique, nous recommandons vivement l’acquisition de l’un des wallets biométriques proposés par notre partenaire DCent.