Compte à Rebours Final pour SBF, un Procès de 6 Semaines en Vue !

La saga FTX qui perdure depuis un certain temps s’achemine vers une conclusion spectaculaire. En effet, l’ancien PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, est sur le point d’entamer un procès pénal qui débutera le 4 octobre et s’étendra sur environ six semaines.

Les dates du procès de Sam Bankman-Fried révélées

Le monde est sur le point de devenir témoin d’un événement historique majeur alors que Sam Bankman-Fried s’apprête enfin à rendre compte de ses actions. Lors d’une audience le jeudi 28 septembre, les dates de son procès ont enfin été révélées au grand public.

Le calendrier du procès prévoit la sélection du jury à partir du 3 octobre, avec la première date officielle du procès de Bankman-Fried fixée au 4 octobre. 

Ce jour-là, les sept chefs d’accusation de fraude qui pèsent contre lui seront examinés. Deux de ces accusations sont de nature fondamentale, nécessitant que les plaignants apportent des preuves convaincantes devant le jury, tandis que les cinq autres sont des accusations de « complot » qui exigent également une preuve solide de la part des dénonciateurs.

Le calendrier du procès prévoit une audience complète sur 15 jours en octobre, suivie de six autres jours en novembre. Notons que le tribunal ne siègera pas du 20 au 25 octobre, ni les jours fériés des 9 octobre et 10 novembre. 

Plusieurs demandes de libération refusées par crainte de fuite

Depuis environ six semaines, Sam Bankman-Fried est maintenu en détention provisoire au Metropolitan Detention Center. Durant cette période, ses avocats ont fait plusieurs tentatives pour obtenir sa libération temporaire, dans le but de préparer sa défense en vue du procès imminent. Malheureusement, la dernière de ces requêtes a été rejetée par le juge Lewis Kaplan.

Le juge a exprimé des préoccupations légitimes au sujet d’un risque de fuite. Cette inquiétude découle directement de la lourde menace qui pèse sur Bankman-Fried : une peine maximale de 110 ans de prison en cas de condamnation pour les sept chefs d’accusation de fraude et de complot liés à l’effondrement de FTX.

Le juge Kaplan, tout en exprimant ces préoccupations, a fait preuve de clémence et a démontré sa compréhension à l’égard des inquiétudes de la défense. Dans un geste accommodant, il a autorisé Bankman-Fried à se présenter au tribunal à 7 heures du matin, heure locale, afin de lui permettre de discuter avec ses avocats avant le début des témoignages.

La conclusion de ce procès s’annonce potentiellement dévastatrice pour SBF, qui doit maintenant se préparer à affronter une longue bataille judiciaire, sous les projecteurs de l’opinion publique et de l’industrie crypto.