Changpeng Zhao gagne du temps avant de connaître son sort

Le dénouement se fait attendre pour Changpeng Zhao. Le fondateur du géant Binance poursuivi pour blanchiment d’argent aux États-Unis ne connaîtra son sort que le 30 avril, après le report surprise de l’énoncé de sa peine prévu le 23 février.

La condamnation du fondateur de Binance encore repoussée

L’ombre de la prison plane désormais sur Changpeng Zhao. Il y a quelques mois à peine, le fondateur de Binance siégeait au sommet de son empire crypto, leader mondial des exchanges cryptos.

Aujourd’hui, son avenir paraît bien sombre après son inculpation en novembre dernier pour violations répétées des lois américaines contre le blanchiment d’argent.

Après des années d’enquêtes fédérales, Zhao avait fini par « céder aux pressions » en plaidant coupable des accusations portées contre lui, sauvant ainsi son empire de la destruction

Outre son départ contraint de Binance, il avait accepté de verser plusieurs millions de dollars d’amende personnelle dans le cadre d’un accord à 4,3 milliards conclu entre le géant des exchanges cryptos et le département de la justice américaine.

Alors qu’il devait initialement affronter son destin le 23 février lors de l’énoncé de sa peine, son heure de vérité a été repoussée au 30 avril, laissant planer le doute sur la sentence qui l’attend. 

Une peine allant jusqu’à 10 ans pour CZ ?

Bien qu’il risque théoriquement jusqu’à 18 mois de détention selon les directives fédérales, certains redoutent que sa peine n’atteigne le maximum légal de 10 ans requis par le parquet.

Jusqu’à présent, CZ est assigné à résidence aux États-Unis. Il avait essuyé un second refus de la justice américaine après avoir renouvelé sa demande de s’exiler à Dubai, dans l’attente de son jugement. Les craintes d’une possible fuite ont manifestement pesé lourd sur la décision du juge.

CZ semble désormais condamné à demeurer aux États-Unis, de gré ou de force. Pour combien de temps, nul ne le sait encore. La réponse ne saurait tarder, avec le dénouement de cette affaire désormais promis le 30 avril.