La pool de mining Bitcoin Ocean refuse de valider les transactions Ordinals

OCEAN, le pool minier Bitcoin lancé récemment avec le soutien de Jack Dorsey, vient de mettre à jour son logiciel pour refuser de valider les transactions liées au protocole Ordinals permettant d’émettre des NFT sur Bitcoin. Le directeur technique Luke Dashjr justifie ce choix par le fait que ces transactions exploitent une vulnérabilité du protocole Bitcoin.

OCEAN bannit les transactions liées au protocole Ordinals

Les Ordinals ont connu une popularité croissante depuis leur lancement. L’engouement s’est même accéléré en novembre, faisant exploser les frais de transaction du réseau et entraînant des délais de validation très élevés.

Cet emballement divise profondément la communauté Bitcoin, attisant les tensions. Certains y voient un progrès permettant de nouvelles applications sur Bitcoin, d’autres un fardeau spamant inutilement la blockchain qui n’a jamais été conçue pour cela.

Dans un message posté sur Twitter, Luke Dashjr, directeur technique d’OCEAN, pointe une vulnérabilité du protocole Bitcoin Core exploitée par les Ordinals. Il explique avoir corrigé ce bug dans la dernière mise à jour du logiciel minier d’OCEAN, excluant ainsi ces transactions des blocs validés par le pool.

Quel impact sur la rentabilité du mining ?

Cette décision technique a également une dimension économique. En effet, les frais de transaction générés profitent uniquement aux mineurs. En temps normal, les pools miniers sont donc incités à traiter ce type de transactions.

Selon Nic Carter, co-fondateur de CoinMetrics, en refusant cette manne financière, OCEAN pourrait ainsi peiner à attirer les mineurs et ne représenter à terme qu’une part marginale du hashrate Bitcoin, soit moins de 1 %.

De son côté, le pool met en avant son engagement pour la décentralisation et le respect des valeurs fondamentales de Bitcoin. En rejetant les transactions NFT considérées comme nuisibles, OCEAN offrirait aux mineurs une alternative éthique pour contribuer à la sécurité du réseau.

Le débat autour des ordinals a en effet profondément divisé la communauté Bitcoin. D’un point de vue technique et éthique, le réseau n’a pas été conçu pour ce type d’usage. Mais d’un strict point de vue économique, les mineurs ont tout intérêt à valider ces transactions juteuses, d’autant plus que leurs revenus futurs sont amenés à décliner.

Le pool minier assume pleinement sa position radicale, la présentant même comme une opportunité : 

Nous offrons désormais aux mineurs honnêtes la première option simple pour contribuer à des blocs remplis de transactions réelles.

OCEAN

Rappelons également qu‘OCEAN se positionne comme une pool de mining transparent et sans commission, dans un secteur hautement concentré : 2 pools à eux seuls représentent 50 % du hashrate du réseau. Son objectif affiché est de décentraliser cette industrie.

Une position aussi tranchée pourrait donc dissuader de nombreux mineurs avides de profit, au risque de compromettre le succès de ce pool créé par Jack Dorsey pour promouvoir la décentralisation.