Le marché crypto en pleine tempête après les tensions Iran-Israël

Le marché crypto a subi une forte baisse suite à l’escalade des tensions entre l’Iran et Israël. Le Bitcoin a chuté de près de 8 %, entraînant plus d’un milliard de dollars de liquidations sur le marché crypto.

Chute du marché crypto après l’escalade des tensions Iran-Israël

Les tensions géopolitiques au Moyen-Orient ont durement frappé le marché crypto ce week-end. Le samedi 13 avril, l’Iran a lancé une vaste attaque de drones et de missiles contre Israël en représailles à une frappe israélienne en Syrie ayant tué des officiers iraniens. Cette escalade militaire a provoqué une véritable tempête sur les marchés financiers, y compris le secteur crypto.

En réponse, le Bitcoin, qui avait atteint 68 000 $ après la baisse du vendredi, a chuté de plus de 9 % pour s’établir vers les 60 000 $. Selon un récent rapport de Bloomberg, ce déclin du Bitcoin a marqué le plus grand recul depuis mars 2023. 

Ethereum a notamment connu une chute de 7 % tombant sous les 3 000 $, tandis que le Binance Coin (BNB) a chuté de 9 %. Solana a quant à lui marqué une baisse significative de 12 % en 24 heures et de plus de 22 % sur 7 jours.

Au total, la capitalisation du marché crypto a perdu plus de 260 milliards $. Cette chute s’est accompagnée des liquidations les plus lourdes en 6 mois, avec 1,5 milliard de dollars de crypto liquidés vendredi et samedi.

Une réponse en demi-teinte des cryptomonnaies

Bien que le marché ait initialement plongé suite à l’annonce de l’attaque iranienne, bitcoin et les autres cryptomonnaies ont par la suite réduit une partie de leurs pertes. 

En effet, après que l’Iran a affirmé que l’attaque était une « défense légitime » et que le conflit pouvait être considéré comme « clos », le Bitcoin est notamment remonté de 60 000 $ à 65 000 $ en quelques heures.

Malgré ce rebond, le bilan reste négatif pour le Bitcoin qui a clôturé la journée en baisse de 5,63 % sur un jour, de 7,28 % sur une semaine et de 11,75 % sur un mois. 

Toutefois, le volume des échanges a en revanche substantiellement augmenté, de plus de 21 % en 24 heures, signe d’une forte activité spéculative sur le marché.

Selon Zaheer Ebtikar, fondateur du fonds crypto Split Capital, la vente de cryptomonnaies est probablement conditionnée à une nouvelle escalade de la situation. 

Malgré la forte progression de 150 % du Bitcoin sur les 6 derniers mois, notamment grâce au succès des ETF Bitcoin aux États-Unis, la situation demeure précaire. Les investisseurs devront rester prudents face à un marché qui semble de plus en plus influencé par des facteurs exogènes, comme les tensions géopolitiques au Moyen-Orient. Attendons de voir comment seront les prochains jours surtout que le Halving approche à pas des géants.